Yom | Attrapez vos rêves

 

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous une expérience inoubliable, de celles qui nourrissent notre chemin, notre âme, notre coeur. Gratitude infinie pour le génie humain, qui parfois, nous reconnecte à l’Essentiel.

Yom – Le Silence de l’Exode

A première vue, j’ai assisté à un concert hier soir. C’était écrit sur mon billet : samedi 9 avril- Le Silence de l’Exode – Yom – Concert – Théâtre de la maison du peuple Millau – Co-accueil Millau Jazz Festival.>
Mon billet en main, j’entre dans le théâtre. Je m’installe à la place que le logiciel de billetterie m’a attribué (F19). La salle est pleine, les gens bavardent, il fait chaud. Tout semble normal.

Les musiciens prennent place, et là, tout a basculé.

Quelque chose au fond de moi s’est dissout. Mon corps a perdu de sa substance, se mélangeant au rythme, aux instruments, à la salle, aux autres.
Je ne voyais plus des musiciens, je n’entendais plus de la musique, je ne ressentais plus la présence d’autres êtres autour de moi.
Non, je suis devenue l’air, le feu, l’eau qui jaillit du rocher, la complainte sourde et résignée d’une Humanité qui avance en plein désert.

Le Silence de l’Exode

Une ode, une prière, une incantation
Toutes les misères et les splendeurs du monde,
Toute les souffrances et les grandeurs de l’âme humaine,
Toute la cruauté et l’espoir en des jours meilleurs

Exode d’hier, exils d’aujourd’hui, rêves de demain.
Quand la musique devient un langage qui abolit les frontières, le temps, qui nous emporte au cœur de ce que nous sommes.
Non, je n’ai pas assisté à un concert. Le Silence de l’Exode, c’est autre chose.
Une parenthèse qui nous ouvre aux mystères de la vie, à l’ombre, à la lumière, à l’espoir.
Une beauté qui transcende notre Humanité.

Et si Dieu existe, alors il doit être comblé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.