Que ce que vous ne voulez pas être ne vous empêche pas d’être qui vous êtes.

Avoir du leadership, de l’influence…

J’ai longtemps rejeté ces termes, tout en ressentant une certaine attraction. Comme un pêché inavouable, un truc excitant, mais interdit. J’ai toujours admiré des personnes (plus ou moins) connues, reconnues, ces orateurs captivants, des hommes et femmes d’action qui créent de si belles choses. Les artistes aussi. Toutes ces personnes qui rayonnent, et diffusent une énergie d’expansion et de joie. Je me suis nourrie des nombreux textes, musiques, discours, interviews de gens influents, de leaders qui me font vibrer.

Et j’ai aussi été très critique envers ceux que je considérais comme des leaders « sans consistance », et qui (selon moi), diffusaient des idées et une énergie sombre et aliénante, en parlant des mêmes sujets que les personnes qui m’inspirent.

Où est le problème vous demandez-vous peut-être ? Et bien c’est que ce tiraillement intérieur m’empêchait tout simplement de laisser mon élan de vie, mon propre « leadership personnel » de s’exprimer. Parce que j’avais peur de créer plus de mal que de bien en exprimant ce que je suis.

Jusqu’au jour où j’ai compris que je regardais simplement les 2 faces d’une même pièce. Et que la face « sombre », celle qui me déplaisait, me montrait en fait ce que je ne voulais pas être. Et que l’autre face m’indiquait ce que je pourrais être, si je cessais d’avoir peur de moi-même, et du jugement des autres.

Alors où êtes vous tiraillés dans vos vies ? Qu’est ce qui vous attire et vous repousse en même temps?

Que pourriez vous incarner sur cette Terre, que vous vous refusez par peur de qui vous êtes?

Que ce que vous ne voulez pas être ne vous empêche pas d’être qui vous êtes.